+ services en département
 

Protocole santé MAJ - 1er septembre 2021

 

 

 

 
 
Accueil > Economie Emploi > Service public de l’insertion et de l’emploi : appel à manifestions d’intérêt (...)

Service public de l’insertion et de l’emploi : appel à manifestions d’intérêt pour 35 nouveaux territoires

| Publié le 19 juillet 2021 | Dernière mise à jour le 30 août 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Un premier appel à manifestation d’intérêt du 16 décembre 2020 a permis la sélection de 31 projets territoriaux en avril 2021, en complément des quatorze expérimentations lancées en mars2020.
Afin de poursuivre le déploiement territorial du SPIE à travers le pays le Gouvernement lance un second appel à manifestation d’intérêt qui permettra de sélectionner 35 territoires supplémentaires d’ici 2022.

Au cœur de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée par le Président de la République le 13 septembre 2018, le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) concrétise l’ambition que chacun parvienne à trouver une place dans la société par letravail et l’activité.
L’ambition du SPIE est de garantir le droit à un parcours personnalisé à toute personne rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles à entrer sur le marché du travail.

Le Gouvernement investit également dans de nouveaux services numériques à disposition des acteurs de l’insertion pour faciliter la coordination des professionnels et des parcours et accompagne les territoires dans cette dynamique nationale afin d’assurer un service universel.

Qui peut candidater ?

Un conseil départemental ou un autre acteur de l’insertion ou de l’emploi avec l’accord du conseil départemental.
Les porteurs de projet doivent représenter un groupement d’acteurs de l’insertion comprenant obligatoirement le conseil départemental et Pôle emploi et plus largement : collectivités territoriales, missions locales, Cap emploi, CAF, ARS, CCAS, CCIAS, associations, organismes de formation et d’accompagnement, entreprises, etc.

 

Quelles sont les actions éligibles ?

Ce sont les actions proposées en commun par les acteurs de l’insertion du territoire pour mettre en œuvre les recommandations de la concertation et ainsi simplifier et renforcer l’efficacité des parcours d’insertion à chaque étape.

 

A quelle date faut-il soumettre son projet ?

Les projets devront être mis en oeuvre en 2022 et 2023.

 

Comment soumettre son projet ?

L’appel à manifestation d’intérêt est consultable sur le site démarches simplifiées
 :
www.demarches-simplifiees.fr
Les services déconcentrés de l’État (Préfets, commissaires à la lutte contre la pauvreté, DREETSET DDETS) sont les interlocuteurs dans les territoires pour accompagner l’élaboration des projetset les dossiers de candidature.

« Déjà déployé dans une trentaine de territoires, le service public de l’emploi et de l’insertion vacontinuer de se développer grâce à ce nouvel appel à projets. C’est un service essentiel pour nosconcitoyens les plus en difficulté qui pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement renforcépour s’insérer dans l’emploi »
déclare
Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et del’Insertion.

« Notre modèle social doit avancer solidement sur deux jambes : l’une, c’est le soutien financierpour que personne ne tombe dans le dénuement. L’autre, c’est un accompagnement de qualité,
15/07/2021
3/3
un soutien à chaque personne pour l’aider à retrouver un emploi et lui redonner confiance enl’avenir. C’est la promesse du SPIE, une arme nouvelle contre la pauvreté pour tendre la main àchacun »
déclare
Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé.


« Le déploiement du service public de l’insertion et de l’emploi est pleinement engagé, avec 31territoires qui concrétisent leurs projets, la dynamique nationale est lancée. En 2022, partout dansle pays, chacun de nos concitoyens en besoin d’aide et d’accompagnement trouvera près dechez soi des acteurs unis autour d’un même objectif : un accompagnement personnalisé etsimplifié vers l’emploi »
déclare
Brigitte Klinkert, ministre déléguée, chargée de l’Insertion.

 

 

 

 

 

 

Mobilisez le Commissaire aux Restructuration et à la Prévention des difficultés en entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes

 

 

Sollicitez le Médiateur des entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes

 

<

 

Outil de Positionnement et d’Analyse en Ligne des Entreprises de la Banque de France

 

Le réseau des correspondants TPE de la banque de France en région

 

Liens
Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
 
Portail emploi et formation professionnelle
 
Portail de l'économie et des finances
 
--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics