Appel à projets "c’est mon patrimoine !"

| Publié le 21 janvier 2022 | Dernière mise à jour le 6 juillet 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Lancement de l'événement "C'est mon patrimoine ! Vacances scolaires 2022" « C’est mon patrimoine ! » vise à sensibiliser les enfants et les adolescents à la diversité des patrimoines au travers de programmes d’activités pluridisciplinaires.

Ateliers, visites théâtralisées, jeux de piste, lectures, danse, performances ou pratique des arts numériques permettent aux enfants de s’approprier différemment et souvent de façon inédite le patrimoine.
Organisé en dehors du temps scolaire, « C’est mon patrimoine ! » concerne les enfants et adolescents de 6 à 18 ans, développe leur goût du patrimoine et des arts, enrichi leurs connaissances, et les aide à mieux comprendre l’intégration d’un lieu patrimonial dans son environnement géographique et culturel.
Les projets s’appuient sur l’intervention de professionnels divers du monde de la culture et de l’éducation populaire, et doivent impliquer une pratique artistique proposée aux jeunes participants.
Ce dispositif piloté par le ministère de la Culture et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) touche chaque année plusieurs dizaines de milliers de jeunes inscrits en centres sociaux, maisons des jeunes et de la culture, centres de loisirs ou foyers ruraux.
Les projets irriguent l’ensemble de typologies de territoires urbains et ruraux, y compris les départements d’outre-mer, et sont notamment présents dans les bassins de vie prioritaires pour le ministère de la culture ou leurs départements.
Chaque année, ce sont près de 40 000 jeunes, dont les deux tiers issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville qui sont accueillis dans de nombreux projets, à la découverte de plus de 300 patrimoines différents, une trentaine dans la seule région Auvergne-Rhône-Alpes.
Le projet
« C’est mon patrimoine ! » s’intègre dans les parcours d’éducation artistique et culturelle (EAC) et repose sur les trois piliers de l’EAC que sont la rencontre avec les artistes et les œuvres, la connaissance des arts et du patrimoine et la pratique artistique.
Le projet est avant tout l’objet d’une élaboration commune entre deux partenaires au minimum, structure patrimoniale d’accueil du projet et structure de loisir ou association d’éducation populaire travaillant régulièrement avec le public-cible. Tout projet ne mentionnant pas un partenaire minimum en plus du porteur de projet sera refusé (deux services différents d’une même collectivité, patrimoine et jeunesse, peuvent, par dérogation, être considérés comme partenaires).
Les activités se dérouleront durant le temps extrascolaire, ou périscolaire dans le cas du plan mercredi, sur un site patrimonial (ou plusieurs). Les projets peuvent se dérouler sur toutes les vacances scolaires (et pas seulement durant la période estivale) ou les jours de loisirs de l’année (mercredis, samedis), et donner lieu à des restitutions ouvertes à tous les publics. Les lieux choisis peuvent prendre en compte la pluralité des patrimoines (urbains, industriels, immatériels, rural de proximité…) et les pratiques culturelles nouvelles (balades urbaines, vidéo, radio, jeu vidéo…). La durée minimale d’un projet est de 7 jours.
Le public
Le dispositif est destiné aux jeunes de 6 à 18 ans et notamment aux adolescents.
Les bénéficiaires seront issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville pour au moins 60 % d’entre eux afin de bénéficier d’un financement spécifique des crédits politique de la ville. Les projets touchant majoritairement d’autres publics éloignés pourront être financés sur d’autres crédits, notamment apportés par le ministère de la Culture.
Pilotage de l’appel à projets
Le dispositif est piloté, au niveau national, par la Direction générale des patrimoines (DGP) du ministère de la Culture et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
Au niveau régional, il est piloté par les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et les Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS).
INFO COVID 19 :
- Pour les structures dont les projets sélectionnés en 2021 ont dû être annulés et qui font l’objet d’un report pour 2022, merci de le préciser sur le formulaire (case réservée à cet effet).
- Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, les formats d’activités et de visites des lieux patrimoniaux peuvent être adaptés si nécessaire (visites virtuelles, hors les murs, etc.)
ADRESSEZ VOS CANDIDATURES :
Pour la DREETS : A l’attention de Mme Blandine LAPIERRE, chargée de mission politique de la ville, Service inclusion et politique de la ville : blandine.lapierre@dreets.gouv.fr
Le jury de sélection se réunira courant mars et les réponses seront données aux pétitionnaires avant le 31 mars.
Les projets lauréats devront ensuite – pour les demandes de subvention auprès de la DRAC - remplir un dossier de demande de subvention (formulaire Cerfa) selon des modalités qui seront communiquées ultérieurement. Pour les demandes de subvention auprès de la DREETS, les demandes seront à déposer sur le portail Dauphin (politique de la ville) selon des modalités qui seront communiquées ultérieurement.
Pour la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes M. Gilles SOUBIGOU : pact.drac.ara@culture.gouv.fr