APPEL A PROJETS : PROGRAMME DE RÉINSTALLATION DE RÉFUGIÉS EN FRANCE 2022

| Publié le 25 février 2022 | Dernière mise à jour le 6 juillet 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
La réinstallation consiste à accueillir sur le territoire de l’Union Européenne, de façon légale et sécurisée, des réfugiés ayant fui leur pays d’origine.

Ces personnes, particulièrement vulnérables et dont la sécurité est menacée, ont généralement trouvé refuge dans un pays voisin dit « pays de premier asile », où elles sont placées sous la protection du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), avant d’être accueillies par un pays européen.

La République française, représentée par la direction générale des étrangers en France (DGEF), s’est engagée à réinstaller 5 000 réfugiés sur son territoire en provenance directe des pays de premier asile : (depuis le Proche-Orient (Liban, Turquie, Jordanie), et depuis l’Afrique (Niger, Tchad, Égypte, Éthiopie, Cameroun et Rwanda)) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022. L’objectif est de leur offrir des perspectives de vie meilleures et éviter qu’elles ne s’engagent sur les routes migratoires au péril de leurs vies

Ainsi, le présent appel à projets vise à assurer l’accueil, l’orientation dans un logement pérenne et l’accompagnement global durant un an des personnes réfugiés retenues dans le cadre du programme 2022 de réinstallation de réfugiés en France . Le but est de les voir s’intégrer durablement sur le territoire Français.

Les opérateurs sélectionnés par les services déconcentrés de l’Etat assurent la recherche, la prise à bail et l’ameublement des appartements. Ils assurent aussi un accompagnement global :
• l’aide dans les démarches quotidiennes (inscription à l’école...),
• l’aide dans les formalités administratives nécessaires à l’ouverture des droits (RSA, assurance maladie, allocations...),
• l’aide à l’insertion professionnelle (formation professionnelle),
• la signature du contrat d’intégration républicaine (CIR) en lien avec l’OFII : au cours d’un entretien personnalisé avec un auditeur de l’OFII, sont prescrites une formation civique obligatoire et une formation linguistique, si nécessaire.

Les financements Le travail des opérateurs est financé par des crédits forfaitaires du Fonds Asile, Migration et Intégration (FAMI). Un montant forfaitaire par personne réinstallée est versé.

Date limite des candidatures : 25 mars 2022

Documents à télécharger :